Exposition Brigitte Bardot jusqu’au 31 janvier 2010

affiche BB Brigitte Bardot portait dans sa jeunesse « L’Heure Bleue « de Guerlain ! Un détail qui ne m’a pas échappé et que nous révèle la magnifique autant qu’ émouvante exposition Brigitte Bardot « Les années insouciance », qui se tient actuellement à l’Espace Landowski à Boulogne Billancourt jusqu’au 31 janvier. Organisée et mise en scène par Henry-Jean Servat, écrivain – journaliste et grand ami de l’actrice, elle est plus qu’ une exposition, c’est un hommage à une figure de légende autant qu’ une page vivante d’Histoire de France.

289843-henri-jean-servat-a-l-exposition-637x0-3L’exposition s’ouvre en plongeant dans la folie Bardot, où l’on revit l’hystérie que déchaina la star, les drames et les élans de passion, les polémiques et les censures : entre « bardolâtrie » et « bardot-phobie », nos premiers pas sont une immersion dans le phénomène Bardot. Le constraste entre sa vie et son époque est d’autant plus fort, que l’on revoit la France de René Coty austère et conservatrice, dans laquelle grandit la jeune BB. Sa jeunesse est évoquée par des objets personnels et documents de la collection familiale. « Cette sacrée gamine » reçoit une éducation stricte et bourgeoise et aime à la passion la danse et la mode. Les premières photos dans le magazine Elle qui la révèle et sa chambre de jeune-fille reconstituée et parfumée nous la montrent charmante, fraîche et châtain clair !

03925511brigittebardotposters En 1950, elle rencontre l’assistant de Marc Allégret, Roger Vadim, qu’elle épouse en 1952 et ce sera le choc de Et Dieu créa la femme. Devenue lumineusement blonde, elle incarne Juliette Hardy que Vadim définissait ainsi : « Je voulais à travers Brigitte, restituer le climat d’une époque. Juliette est une fille de son temps, qui s’est affranchie de tout sentiment de culpabilité, de tout tabou imposé par la société et dont la sexualité est entièrement libre. » Ce fut exactement aussi la vie de Brigitte Bardot, qui fit voler en éclats le corset de la société de son époque. Comme le dit Henry-Jean Servat : « Brigitte Bardot n’est pas convenable. Elle ne l’a jamais été (…) elle ne s’en soucia comme d’une guigne et choisit de vivre pieds nus en portant des carreaux Vichy »  L’ exposition met magnifiquement en lumière la vie libre et sans contraintes qu’ elle a toujours  choisie. On y comprend l’explosion médiatique sans précédent, au travers de  l’assaut incessant de journalistes et de photographes autour de la star. On évoque ses conquêtes : ses quatre maris, nombreux amants, multiples amis qui font de BB un Dom Juan au féminin ! On y voit la Madrague, qui devint grâce à Brigitte Bardot un endroit de légende. On revoit ses innombrables films, émissions de télévision et campagnes de publicité pour lesquelles elle a posé. On l’admire en train de danser : danseuse classique ou danseuse sauvage, Bardot évolue avec tant de grâce et de sensualité. Elle chante plus de 80 chansons, dont celles écrites par Serge Gainsbourg, elle joue de la guitare qui la suit sur tous ses tournages de films ou chevauche une Harley Davidson. Ses talents sont uniques et multiples.

 2Brigitte Bardot instaure la BB attitude : une moue ravageuse, les pieds nus et les yeux étirés d’eye liner noir, une cascade de cheveux blonds, souvent rassemblés en choucroute. Une allure qui devint un style : un corsaire avec des ballerines Repetto, la taille marquée et les jupes crayons, le bikini et le vichy. On a toutes quelque chose de Bardot ou on rêve de l’avoir ! Véritable icône de mode et symbole de la féminité, elle inspira et continue d’inspirer les grands couturiers, les jeunes filles de l’époque,  les actrices et les mannequins. En 1970, elle devient la Marianne et représente la France dans toutes les mairies, par un buste sculpté par Gourdon Aslan.

En 1962, elle entame son premier combat pour défendre les animaux en dénonçant publiquement les méthodes d’abattage des animaux de boucherie. En 1968, BB crée sa fondation à Saint-Tropez. En juin 1987, pour obtenir les 3 millions de francs exigés par la législation française, elle vend aux enchères objets, bijoux et effets personnels. Reconnue d’utilité publique par le Conseil d’état depuis 1992, la Fondation Brigitte Bardot rassemble aujourd’hui 60.000 donateurs de plus de 20 pays. Loin d’être une pause de petite fille gâtée ou de femme illuminée, l’engagement de BB pour la cause animale est le révélateur de cette personnalité entière, qui aime et respecte depuis l’enfance les animaux. Ils représentent pour elle à la fois la paix et le refuge. Elle l’exprime avec sincérité en préface du catalogue qui est consacré à l’exposition : « Et puis un jour, j’ai quitté ce monde, comme on quitte un amant avant qu’il ne vous quitte ! et j’ai donné le meilleur de moi-même, mon expérience, ma célébrité, ma fortune et surtout mon amour aux animaux. »

BB Brigitte Bardot a inspiré et illuminé son époque. Elle, dont Jean Cocteau disait : « Elle vit comme tout le monde en n’étant comme personne. », a été photographiée et immortalisée par les plus grands artistes de son temps. Bien plus qu’une icône ou qu’une légende vivante, elle est un mythe,  incarnant dans un corps sublime les forces invisibles et les désirs de son temps. De son vivant, elle est entrée dans l’éternité ! Ne vous privez surtout pas de ce beau moment en sa compagnie !

Lire aussi : Henry-Jean Servat : « Bardot, la légende ». Ed. Hors Collection, septembre 2009

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Notes de tête

2 réponses à “Exposition Brigitte Bardot jusqu’au 31 janvier 2010

  1. fretillere jimmy

    c’est vrai…cette expo est un moment de majie…de bonheur aussi pr la beauté de BB…qui fait partie de notre mémoire collective à nous les Français…! merci à tous celles et ceux qui ont participé pr nous donner un moment de joie…!

    • elisadefeydeau

      vous avez raison : Henry-Jean Servat et son équipe ont merveilleusement réussi à nous faire (re)découvrir la belle personnalité qu’est Brigitte Bardot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s