Archives mensuelles : février 2009

Le 27ème Prix Jasmin

Le Prix Jasmin, Prix lettres, images et parfums a été créé en 1983 à l’ initiative du Comité Français du Parfum. Il distingue les journalistes, les photographes ou illustrateurs qui, au cours de l’ année, expriment avec sensibilité, qualité et originalité l’ univers du parfum.

Cette année, j’ ai eu l’ honneur de faire partie du jury aux côtés de Yannick Alleno, Responsable des Cuisines de l’Hôtel Meurice (Paris), Pascal Bruckner, écrivain, philosophe et essayiste, Sylvie Jourdet, Présidente de la SFP, Francis Kurkdjian, parfumeur, Michel Mosser, ancien président de la Febea et Alexandra Senes, Directrice Artistique. Cette année, nous avions aussi un « Candide », Emmanuel Médina, recruté par concours sur le site du C.F.P.. Notre présidente de jury était Isabelle Giordano, journaliste dont on connaît la finesse et le talent.

Comme chaque année, tous les articles,  toutes les photos, tous les dessins consacrés au parfum dans la presse ou sur internet ont été répertoriés du 1er janvier au 31 décembre 2008. Ils ont été ensuite soumis au jury, qui le lit, l’ analyse et l’ apprécie selon différents critères indiqués comme la créativité, l’ originalité, la richesse et l’ analyse, la qualité de l’ écriture et l’ incitation à la découverte du parfum.

Sept prix ont été décernés :

Trois Prix Lettres :

« Une belle plume » a été décernée à Danièle BOTT pour son article « Essences de l’ infini » paru dans Psychologies Hors Série de novembre 2008. Le jury a apprécié le travail de recherche et la qualité littéraire du texte de l’article.

« Un concentré de désir » a été décerné à Anne-Marie Corre, pour son article « Parfums, aux sources de l’inspiration » paru dans Paris Mach du 22 au 28 mai 2008. ce papier donnait cette sensation « d’ailleurs » et de voyage.

« Un autre regard » a été décerné à Guillaume Crouzet pour son article « Dans l’ombre du parfum » paru dans l’Express Style en novembre 2008. Le jury a apprécié cette vision différente du monde du parfum qui met en valeur  et en lumière la profession d’ évaluateur.

Trois Prix Images :

« un oeil expert » est décerné à Roger Turqueti pour ses visuels « Collet monté » paru dans le Numéro de mars 2008. Le jury a récompensé la parfaite maîtrise de l’ image et le grand sens esthétique.

« Un Concentré de désir » est décerné à Roger Turqueti pour ses visuels « Les liens du style » paru dans Atmosphères en décembre 2008. Une série de photos originales et « impactantes ». Un concentré de flacons faisant naître une bouffée de désir de parfums !

« Un autre regard » est décerné à Eric Maillet pour ses visuels « Kaleidoscopese paru dans Numéro de septembre 2008. Le jury a été saisi par la qualité singulière des photos, mi-flacons et mi-substance liquide.

Un Prix Internet

Ce nouveau prix depuis cette année récompense un article écrit dans des blogs ou sur des sites internet. D’excellents articles avaient été remarqués par le jury, comme celui paru sur Osmoz « Essences du Beau ». Mais, pour une première édition, le jury a voulu privilégier la liberté de ton de ce support et mettre en avant la critique, puisque  « Sans la liberté de blâmer, il n’ est point d’ éloge flatteur » (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro).

En effet, la critique permet d’ y voir plus clair, brise la loi du silence, à l’ unique condition qu’ elle sache être constructive et intègre. Le parfum est un art mais aussi et surtout un métier d’ art. Ce qui implique des exigences et des contraintes liées au marché. On ne peut donc juger de la même manière l’ oeuvre de l’ artiste créée librement dans l’ atelier et celle soumise aux paramètres du métier. Pour se livrer avec talent à cet exercice, il faut en connaître tous les rouages. Luca Turin, biophysicien et chercheur a ainsi innové en 1992 en abordant le parfum par le biais de la critique. Ses propos sont constructifs et nourris de connaissance, le ton est juste et sans complaisance.  Le 27ème Jasmin a récompensé  Monsieur le Critique de Parfum, plus ou moins anonyme mais très libre et parfois expéditif  dans le ton et ses jugements !

La fragrance du Prix Jasmin a été créée par Firmenich, une expression moderne d’une fleur emblématique du parfum.

Publicités

29 Commentaires

Classé dans Notes de tête