Archives mensuelles : août 2010

Un conte de fleurs : Essence Cellulaire Détoxifiante Chanel

 

Sublimage Crème Il était une fois, dans la très lointaine région du Ladakh, au royaume du Cachemire de l’Himalaya Indien, une princesse dont les cheveux s’ornaient de fleurs d’or. La grande beauté de cette princesse menait tous les prétendants à ses pieds et pourtant, c’est la vertu de la jeune femme qui l’emportait toujours. Ainsi, pour qu’elle puisse vivre en paix selon son souhait, un génie la transforma en arbre puissant, dont les racines poussaient dans l’aride région de la Vallée Interdite. L’arbre, haut de 30 mètres, culminait à 3000 mètres d’altitude. Son feuillage se constellait de fleurs au doux reflet d’or. Majestueux, il régna ainsi sur la nature belle et capricieuse qui l’entourait.

Fleur Sublimage Un millier d’années plus tard, ces territoires de biodiversité attirèrent des héros venus de contrées lointaines dans un seul et noble but : des scientifiques à la recherche d’innovation, de progrès et d’évolution durable. Chez eux, dans leur royaume Chanel, feue la Reine qu’on adule et nomme Mademoiselle, trouvait dans la nature une muse tant inspirante qu’exigeante. Dès 1929, elle créait ainsi une huile au jasmin, une lotion aux fruits… avec le même soin du détail que pour ses potions magiques, d’éternelles fragrances appelées « parfums », ode à la Création et aux fleurs. A l’aide de procédés élaborés, elle en ôtait la quintessence, leurs actifs naturels précieux, pour les offrir aux femmes.

Matière Première Sublimage C’est ainsi que les chercheurs découvrirent l’arbre de la princesse et les fleurs divines de son feuillage. Par leur magie d’intelligence, ils les étudièrent et découvrirent leur secret. La fleur, qu’on nomma alors Golden Champa, combinait une action anti-oxydante et revitalisante. Son extrait promettait de détoxifier les cellules cutanées, en stimulant les enzymes liées à l’élimination des lipides peroxydés, et celles impliqués dans l’élimination des dérivés de dégradation de l’ADN.

Comme pour le parfum, les chercheurs décidèrent alors de récolter ses fleurs afin d’en faire une potion destinée aux femmes dont la jeunesse faiblit. Il était important pour eux d’extraire ce trésor biologique sans jamais le dénaturer. Ainsi, la distillation des fleurs se fait encore immédiatement après la récolte, à 3000 mètres d’altitude. Ces héros de la science envoient alors les extraits primaires obtenus dans leur pays d’origine, la France, dans le centre de recherche cosmétique du royaume Chanel. C’est là qu’on inventa un système de polyfractionnement, difficile terme de magicien, permettant de cibler et concentrer les molécules actives de la Golden Champa et de les purifier. En 2010 au royaume Chanel, on révéla ainsi un actif exclusif, le Golden Champa PFA : or végétal pur, concentré et puissant. Quant à la formule magique qui doit rester secrète, la seule indiscrétion de votre humble narratrice est celle-ci : 960 kilos de fleurs fraîches sont nécessaires pour obtenir un seul kilo de Golden Champa PFA, nouveau « catalyseur de jeunesse » !

Aide Chanel Ici, point de prince et pourtant, c’est une histoire qui finit bien. Le travail des chercheurs apporte chaque jour au peuple de la région du Cachemire, en Himalaya, des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux. Le développement du commerce de Golden Champa s’axe sur la maîtrise de la filière des matières premières et de leur environnement. Quant aux femmes de France, elles restèrent éternellement des princesses grâce à la même fée qui les auréole d’une odeur envoûtante : la Nature entourée de ses fleurs.

Essence Cellulaire Détoxifiante Chanel, flacon-pompe de 30ml : 350€, mise en vente le 1er octobre 2010.

Poster un commentaire

Classé dans Notes de coeur

La ligne de beauté Balenciaga Paris

Gamme OK Après le succès immédiat de son dernier parfum Balenciaga Paris, la maison Balenciaga lance une nouvelle ligne de beauté, « entre immatérialité et sillage ».

Dans les trois nouveaux dérivés de Balenciaga Paris, on suit la même note de violette chyprée, comme un refrain qui enchante les sens : le gel exfoliant noir pour le corps rend la peau douce et lumineuse grâce à une texture étonnante. La crème parfumée luxe blanche au beurre de karité, onctueuse et légère, laisse un voile parfumé et sensuel sur la peau. Un vaporisateur pour le sac permet d’apprécier à tout moment l’échappée Balenciaga Paris qui devient le compagnon et le complice du voyage.

BC OK L’empreinte « haute-couture » de Nicolas Ghesquière se retrouve dans la ligne de packaging, tout en noir et blanc, éternelles couleurs de l’élégance.

Gamme PS Le vaporisateur de sac, d’une allure très graphique, forme un prisme de zamac, une matière opaque, pleine et lourde, qui donne envie de le garder précieusement au creux de sa main.

BS OK L’exfoliant et la crème reprennent également la forme du prisme, jouant cette fois avec la lumière, pour un voyage beauté inédit.

Disponibles à partir du 1er septembre 2010 dans les parfumeries agrées Balenciaga :

Crème parfumée pour le corps, 150 ml. 75 euros.

Exfoliant noir pour le corps, 150 ml. 75 euros.

Vaporisateur de sac, 15 ml. 80 euros.

Poster un commentaire

Classé dans Notes de tête

L’Air du Temps…de Nina Ricci à l’ère du design

 

« Le parfum est une oeuvre d’art. L’objet qui le contient doit être un chef d’œuvre. »

Robert Ricci

Air du Temps by Starck 1 La Maison Nina Ricci reste fidèle au propos du Maître et renouvelle le flacon de cet effluve mythique qu’est L’Air du Temps. Ce parfum, symbole de paix, de féminité et d’amour depuis 1948, se veut comme une vibration de l’air qui nous le rend perceptible.

On y découvre alors un bouquet cueilli par Francis Fabron, dont l’arôme est rendu avec force et délicatesse par la profusion du salicylate de benzyle. Jasmin, rose et gardénia introduisent l’œillet épicé, finement poivré. La bergamote suit, fraîche et accompagnée de rose, de violette et d’iris. Enfin, se révèlent les odeurs boisées du cèdre, du santal, de l’ambre et des muscs.

La légèreté et l’élégance de L’Air du Temps trouvent en Philippe Starck un amoureux qui le porte depuis longtemps déjà, assumant la part de féminité propre à son monde créatif. C’est en quittant ainsi les chemins tracés qu’il est devenu le designer français contemporain le plus connu au monde. Au-delà du mobilier, il réalise la conception d’hôtels, restaurants et gère la direction artistique de futurs voyages dans l’espace ! En 2005, il imagine la collection Darkside pour la Maison Baccarat, toute en cristal noir, et lance aujourd’hui le concept d’écologie démocratique, créant les éoliennes personnelles.

Air du Temps by Starck 2 Ce passionné vient aussi d’entrer dans la lignée des artistes qui se sont penchés sur le flacon de L’Air du Temps. Le premier fut réalisé en 1948 par le sculpteur catalan Joan Rebull, qui avait imaginé un soleil au bouchon gravé d’une colombe. En 1951, Robert Ricci s’allie à Marc Lalique pour créer l’emblématique flacon sur lequel deux colombes déploient leurs ailes. Ce chef d’œuvre, élu Flacon du Siècle en 1999, inspire aujourd’hui Philippe Starck qui offre sa modernité aux « Deux Colombes ». Les courbes d’une aile sont alors épurées à l’extrême, servant une impression de mouvement évoquant la liberté, tout comme l’oiseau mythique rappelle l’âme de L’Air du Temps : paix, amour et féminité.

La vision décalée du designer se ressent dans ce flacon qui échappe à tous les formats connus. C’est le point de vue d’un homme générationnel, qui aime les formes et leur structure, sur des valeurs aériennes et intemporelles que l’on prête aux femmes. La collaboration entre la Maison Nina Ricci et Philippe Starck se révèle évidemment aussi intéressante que ce nouveau flacon de L’Air du Temps.

1 commentaire

Classé dans Notes de tête

WOMANITY de Thierry Mugler Féminité, communauté et volupté

 Press_Image Thierry Mugler, alchimiste du rêve habille les femmes depuis 1973. Danseur de formation, son style spécifique met en valeur les formes du corps, alliant rigueur et sensualité. En 1992, il crée Angel, dont l’histoire hors des barrières culturelles entraîne les femmes dans les étoiles, vers un univers de rêve et de modernité. Entre déesse et femme enfant, la femme Angel concilie le glamour et la séduction dans sa vie multiple. La femme reprenait le goût et l’idée de la séduction dans la rondeur et la douceur, ainsi que l’avait voulu Thierry Mugler : « Un parfum tellement sensuel qu’on a presque envie de manger la personne qu’on aime, de croquer celle qui le porte. » Angel a été ainsi à contre courant de toutes les tendances sociétales et olfactives, en affichant une pyramide olfactive innovante et audacieuse, en plein courant fresh and clean américain, eaux transparentes et épurées.

 image Depuis, ce créateur aux talents multiples, qui a su conserver son âme d’enfant, accompagne et provoque les métamorphoses des femmes, en les magnifiant dans la photographie et en répondant à leurs attentes au travers de la couture et des parfums. Il aime nous raconter des histoires, dont l’inspiration puise sa source dans ses passions et dont le fil conducteur reste avant tout la femme. Alien de Mugler en 2005 raconte l’histoire d’une magicienne hors du temps, rayonnante et généreuse portant un talisman enchanteur. Il en résulte un parfum message, faisant appel au sens de l’imaginaire et lié, tout comme ses autres parfums, à l’univers du conte image fantastique. En avril 2009, la publicité du parfum Alien présente non plus une femme chamane mais une déesse solaire, aux allures de vestale antique. Le champ sémantique utilisé pour communiquer sur le parfum appartient toujours au domaine sacral : le jus est un élixir réinterprétant l’ambre en pleine période de floraux –fruités; le flacon une pierre sacrée et un talisman chargé d’une énergie naturelle et solaire. Alien, tel un encens magique appartient à la sacralité, chargée de davantage de glamour.

womanity En 2010, le lancement du nouvel opus olfactif de Thierry Mugler n’est pas un évènement éphémère, comme son parfum ne se veut pas ordinaire. Comme toujours, le temps est un précieux allié. Pour Thierry Mugler, une création ou un nouveau parfum viennent toujours comme une réaction et une amélioration par rapport au travail précédent. L’idée avec Womanity, était de compléter et de toucher plus de femmes, d’approcher une féminité plus large. Donc de faire quelque chose d’encore plus complet. Après les vamps, les guerrières, les cyber- femmes, Thierry Mugler nous dresse le portrait d’une femme mosaïque, pour laquelle l’idée d’un parfum serait une forme de maturité dans la connaissance de soi.

Thierry Mugler remet cette fois la femme sur terre et nous donne sa vision olfactive d’une communauté féminine, solidaire et puissante. Les femmes à travers le monde tissent entre elles un lien d’énergie, de langage, d’engagement et d’échange. Une plateforme a donc été créée, Womanity.com, où toute femme peut transmettre son expérience et son savoir, loin des diktats imposés. Thierry Mugler souhaite l’y voir transformer sa conscience d’elle-même en beauté.

Il a ainsi mis au service des femmes et de son nouveau parfum les technologies les plus innovantes, notamment celle de l’extraction cellulaire. Cette méthode exclusive, brevetée par la société Mane, reconstitue l’intégralité de la substance olfactive des matériaux étudiés. Précise et rigoureuse, elle rend des ingrédients d’une fidélité et d’une subtilité totales. Aucune différence n’est détectable entre l’extraction moléculaire et le produit de base. Cette haute technologie permet la création de nouvelles matières premières en parfumerie : une invitation à l’originalité.

Womanity est alors un parfum différent, aux notes sucrées salées inédites. On découvre d’abord la note fruitée, juteuse et lactée d’une figue sensuelle. Lui succède la subtilité troublante et animale du caviar. Enfin, le bois et l’élégante feuille de figuier subliment l’ensemble. Le bois reste la charpente des parfums Mugler, à l’image des silhouettes que le créateur dessine dans sa mode.

womanity flacon Pour accueillir ce nectar, un flacon à la hauteur de l’ambitieux parfum. Longiligne à base ovale, ce dernier rappelle un totem aux motifs gravés sur un fond d’un rose délicat. Au sommet, une frise en zamak patiné représente l’oracle de la sphinge au visage de proue, sur laquelle repose une bague assortie. Celle-ci évoque le cercle, l’alliance de toutes les femmes. Une chaîne relie la bague à la frise, comme pour affirmer une transmission, un échange et une solidarité féminine certaine. L’étui en carton se veut éco-responsable, recyclé et recyclable, sans notice volante.

Tout est travaillé dans l’idée de s’adresser à une mosaïque de femmes. Naturel, intuition, liberté, créativité, partage, fantaisie… Tels sont les mots qui les définit aux yeux de Thierry Mugler qui lance un parfum « musical, qui joue ses notes sur les émotions de celle qui le porte ». C’est grâce à son regard sur les femmes qu’il a photographiées celles élues pour représenter le parfum. Lors du tournage du film Womanity à la fondation Hartung-Bergmann, en juillet 2009, il a ainsi saisi ses instants de féminité pour illustrer sa création olfactive, sa vision des femmes et de leur diversité.

Qui mieux qu’un homme sait justement évoquer la femme ?

woman 2 maison du lac Le 21 juillet, en compagnie de Pierre Aulas, j’ai accompagné le lancement de Womanity à Lisbonne, où l’équipe de Cristina Saiagoavait reconstitué un univers Womanity dans la maison du lac, située dans le parc du sublime hôtel Pestana Palace à Lisbonne. Cette journée hors du temps fut dédiée aux femmes et les journalistes beauté étaient venues nombreuses découvrir ce nouveau parfum Mugler, qui – selon elles – est toujours un « évènement à ne pas rater ».

womanity PALe parfum remporta un vif succès et contenta les attentes des journalistes et souhaitons –le, celles de leurs lectrices.

Lancement de Womanity.com le 8 mars 2010

Lancement international du parfum « Womanity » à l’été 2010

Développement de l’univers Womanity et de ses objets d’expression dès 2011

4 Commentaires

Classé dans Notes de coeur

Aqua Allegoria de Guerlain, ode symphonique et naturelle

 

Flora Nymphea C’est en 1999 que Jean-Paul Guerlain se lance dans une nouvelle aventure olfactive, un hommage rendu à la nature autour de ses matières premières. Le style alors inédit de la gamme des Aqua Allegoria propose des eaux fraîches et délicates, dans un esprit de légèreté et de raffinement. Des formules courtes et denses imposent la force de création de la Maison Guerlain. Au-delà de ses Colognes emblématiques et des eaux de toilette associées aux parfums mythiques, les vingt-deux Aqua Allegoria créées en dix ans se distinguent encore. Cette année, cinq nouvelles fragrances ont redessiné la carte des émotions olfactives.

diana_and_nymphe_k111619 Flora Nymphéa, tout d’abord, est une ode à la fleur, allégorie d’une féminité lumineuse et douce. Le nom “nymphe”, venu du grec ancien, désigne une toute jeune-fille. La mythologie grecque compte de nombreuses nymphes. Divinités féminines de la nature, elles sont d’une rare beauté et peuplent les forêts, les montagnes, les sources et les vallées fertiles. Elles sont bienfaisantes et fertilisent la nature, protègent les amoureux, guérissent les maux et inspirent les êtres humains. Sans-doute, l’une d’entre elle – celle du parfum- s’est penchée sur Thierry Wasser. Pour composer cette ode olfactive, il s’est inspiré du « jasmin des poètes », le seringa, saisi dans les moindres détails de son cadre olfactif et enrobé d’un soupçon de miel.

Pamplelune laisse savourer un pamplemousse rafraîchissant, à l’amertume acidulée et au zeste pétillant. Ce fruité hespéridé est un souffle de gaieté et de volupté sur la peau.

Herba Fresca, héspéridé aromatique et vert, est une symphonie végétale, bucolique et champêtre.

Mandarine Basilic, nouvel hespéridé aromatique, marque la rencontre singulière du zeste de mandarine radieuse et de la feuille de basilic, pour une étonnante sensation de fraîcheur.

Enfin, Tiaré Mimosa est un floral solaire. Les fleurs de tiaré sont brodées de mimosa et de gousses de vanille : un envoûtant voyage sensoriel sous le soleil des tropiques.

Ces  parfums de nature  sont contenus dans le célèbre flacon créé par le sculpteur Robert Granai, inspiré de la légendaire Eau de Cologne Impériale. Imaginé en 1853 pour l’Impératrice Eugénie, ce flacon s’ornait de 69 abeilles désormais mythiques, métaphore sur l’art des parfumeurs infatigables et minutieux, butinant les trésors de la nature. Aujourd’hui, si l’on retrouve le filet doré en nid d’abeilles au sommet du flacon, un seul de ces précieux symboles en orne le bouchon doré. De plus, les flacons Aqua Allegoria se parent désormais d’une étiquette or, précieuse.

Flora Nymphea Suite Le photographe Paolo Roversi a déjà saisi les instants magiques de Natalia Vodianova, pour Shalimar, ou de Nora Arnezeder, pour Idylle. Il sait aborder les facettes de la femme Guerlain et donne aujourd’hui vie à la nymphe de Flora Nymphéa, le top model Anna Selezneva incarnant une femme belle, ingénue, gracieuse et spontanée.

Le lancement Flora Nymphéa de la saison se décline également sur d’autres supports. Ainsi, les jeunes talents d’oscar B Studio ont réalisé un film d’animation, comme une peinture en mouvement. Ce conte moderne et poétique met en scène les aventures de Flora, femme qui devient nymphe et donne naissance à une nature prodigue. Cet univers sensoriel, limpide et novateur est rythmé par la voix piquante et mutine d’Olivia Ruiz, qui donne vie à cette poésie animée. Ce petit chef-d’œuvre est à découvrir depuis le mois d’avril sur le site d’aqua-allegoria.com.

Note fraîche, surprenante, envoûtante… il suffit de trouver l’effluve qui nous correspond au sein des Aqua Allegoria de Guerlain.

Poster un commentaire

Classé dans Notes de coeur