Archives mensuelles : décembre 2009

Participez au concours photo estheticfactory.fr – Nikon !

 

300x250_Nikon Dès aujourd’hui et jusqu’au 18 janvier, vous pouvez participer au jeu concours et  télécharger vos photos, afin de participer au jeu concours photo esthéticfactory.fr – Nikon. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien :

 http://estheticfactory.aef.info/nikon/

 

Le thème : « La zen attitude dans un monde de fous »
 
A gagner : 5 appareils photo Nikon 
 
Premier prix : un appareil photo Kit D5000 + objectif 18-55VF (745,24 euros HT) décerné par le jury Nikon et estheticfactory.fr, qui sera présidé par un photographe professionnel. 
Deuxième prix : un appareil photo S70 (347,25 HT) attribué par le jury des blogueuses.
Troisième prix : un appareil photo S230 (168 euros HT) décerné par les votes des internautes.
La blogueuse qui nous aura apporté le plus d’internautes votants recevra un appareil photo S230 (168 euros HT).
Un appareil photo S220 (138,30 HT) sera offert à un internaute tiré au sort parmi les votants.

Déroulement du concours

Le concours est ouvert aux participants du 17 décembre 2009 au 2 février 2010.
Dès le 19 décembre, les internautes voteront pour leur photo préférée. Le 2 février, les 20 photos qui auront recueilli le plus de votes seront soumises à l’examen de deux jury : le jury de Nikon et d’estheticfactory.fr pour désigner le premier prix, puis le jury des blogueuses.

A partir du 19 janvier 2010, la participation des photographes au concours sera terminée. Les internautes pourront alors voter et je vous espère très nombreux à participer aux votes.

Quant à moi,  le 2 février 2010, participant au jury, je voterai pour ma photo favorite parmi la sélection issue du vote des internautes.

5 Commentaires

Classé dans Notes de tête

Eau Sauvage de Dior : "je me sens moi "

 

Eau sauvage Ce soir, c’ est l’ anniversaire de Guillaume. Comme tous les ans, un flacon d’Eau Sauvage se glisse au milieu des paquets. Autant pour lui que pour moi ! Mais comme la parole de mon homme vaut de l’ or, je le laisse vous expliquer avec ses mots à lui ce lien très étroit, qui l’ unit à cette senteur . Moi, je m’ en régale tout comme de l’ odeur sur sa peau !

« Mon premier parfum a été Eau Sauvage de Dior, comme une évidence. Le flacon était beau, simple et facile à tenir dans la main de l’adolescent que j’étais alors. Cela sentait bon, assez fort et il y avait je ne sais quoi de sexuel dans cette fragrance. Un envoûtement qui me transformait et me donnait confiance en moi. Cette odeur fut celle des soirées enchantées, des conversations secrètes, des premiers émois amoureux. Eau Sauvage ressortait bien sur ma peau et bien évidemment, j’en mettais un peu partout, beaucoup trop. Cette odeur semblait avoir un pouvoir aussi sur les filles et on en parlait facilement. Tout cela a fait que je suis resté très longtemps fidèle à Eau Sauvage, puis à sa formule plus condensée : en avançant en âge, on a besoin de davantage de force dans les eaux pour ressentir les mêmes choses.

Puis j’ai changé, afin de découvrir d’autres odeurs, avoir d’autres impressions, faire d’autres expériences. Lorsque je porte à nouveau Eau Sauvage, c’est un enchantement renouvelé, une ivresse qui me rappelle des bons souvenirs, une odeur familière qui m’habite. Je me sens moi. »

3 Commentaires

Classé dans Paroles d'homme

AFFINITÉS OLFACTIVES : quand les nez parlent de leur odorat ….

 

Les six nez des maisons de parfums, les plus illustres, questionnent leur sens majeur, l’odorat, et nous racontent leurs addictions et leurs aversions personnelles en termes de senteurs.

Par Elisabeth de Feydeau et Jean-Luc Suchet.

JACQUES POLGE. Chanel.

jacques_polge « Privé de l’odorat, on perd le goût de la vie. Il est en cela le plus vital de nos sens et le plus animal. On sent comme on respire toutes ces odeurs invisibles. Alors que le toucher et la vue sont des perceptions plus conscientes, fondées sur des éléments palpables. L’odorat en revanche est un sens silencieux, où les mots n’ont pas la parole et laissent place à l’imaginaire. L’esthétique des parfums Chanel est en accord avec mes penchants naturels.  »

 

FRÉDÉRIC MALLE. Editions de Parfums Frédéric Malle.

FredericMalle1 « C’est le sens qui suppose le plus de « sex appeal Tout jeune, j’avais compris qu’il était un langage essentiel entre les gens, générant une impression irrationnelle, primaire, appartenant à un domaine où rien n’est intellectualisé, ni réfléchi. Il touche l’épiderme et permet d’appréhender une personne de façon instinctive. Une couleur ne m’a jamais donné autant l’envie de m’approcher de quelqu’un, qu’une odeur ou un parfum. Immédiatement, on est dans l’intimité totale d’un individu, comme un raccourci permettant de brûler toutes les étapes. »

THIERRY WASSER. Guerlain.

« ThierryWasser_MG Le nez est un instrument de mesure qui me sert à valider mes idées. Pour cela, il faut pouvoir et savoir muscler ses narines. Au fil des ans, ce sens chez l’être humain s’est un peu atrophié à l’inverse des autres sens que les contextes urbains sollicitent davantage. Il privilégie l’émotionnel et laisse la place à tous les possibles. Le nez a ainsi une sensibilité à géométrie variable, qui dépend à la fois des lieux et de l’époque.  »

SERGE LUTENS. Salons du Palais Royal Shiseido.

serge-lutens-1-new-size_jpg « Originellement, l’organe sert à appréhender et à se méfier. Le sens, lui, est éduqué pour des raisons sociétales et culturelles, à qui on impose des règles de bonne conduite, compartimentant le mal et le bien. Heureusement, quelquefois, il se viole lui-même, se surpasse et accède alors à un niveau supérieur hors des normes édictées. Comment définir ce qui sent bon ou mauvais quand on ne peut pas définir la beauté. Ce sens est personnel, de l’ordre de l’intuition, de l’initial.  »

JEAN-CLAUDE ELLENA. Hermès.

« JC-Ellena-Wallpaper Quand je pense à cette organe, me reviennent en mémoire la phrase de Nietzsche « Toute mon intelligence est dans mon nez » et celle de Sollers « Les affaires de désir ont lieu dans le nez », qui attestent son importance. Aimer, rejeter est une affaire de nez non exprimée. Un non dit merveilleux qui nous détourne des autres en silence. Pensez à la désapprobation que souligne un regard ! Se boucher le nez est moins évident que de fermer ses paupières ou ses oreilles.  »

FRANCOIS DEMACHY. Christian Dior.

Francois_Demachy_003 « Curieusement, c’est le seul organe dont les cellules se renouvellent tous les 20 jours de la naissance à la mort. C’est également le seul à posséder des neurones en contact direct avec l’extérieur. Le nez est à vif mais son fonctionnement reste mystérieux et insaisissable. Est-ce pour cela que l’on tarde à mieux l’analyser ? Pourtant, respirer des senteurs n’est pas toujours un acte innocent. »

4 Commentaires

Classé dans Personnalités

Quand on parle des blogs sur le net !

 

« La vie rêvée des blogs » : Un article très intéressant paru dans esthéticfactory sur le monde des blogs que je vous propose de lire, si ce n’est pas déjà fait !!

http://www.estheticfactory.fr/culture-beaute/socio-beaute/blogueurs-i-leaders-de-tendance-ou-tendancieu-1370.htm

4 Commentaires

Classé dans Notes de tête

les nouveautés d’Osmoz

flacons 

 

  

 

  

Avis aux amateurs :

Pour les fêtes de fin d’année, la collection de coffrets de découverte olfactive par osMoz.com Les coulisses du parfum s’enrichit de deux nouveaux thèmes autour des épices et des notes gourmandes.

Vibrations épicées, volume IV

Délices olfactives, volume V

Disponibles à la vente sur http://shop.osMoz.fr

Tout juste disponibles en pré-vente, frais de port offerts jusqu’au 17/12 !

Prix : 59 euros

Poster un commentaire

Classé dans Notes de tête