Archives de Catégorie: Livres

à ouvrir absolument

Mon nouveau livre : Les 101 mots du parfum chez Archibooks

L101_PARFUM_COVER_17_10a collection de livres « Les 101 mots » me plaisaient beaucoup. Ces petits livres pratiques, au graphisme élégant ont l’art et la manière de partager la connaissance au plus grand nombre. Un BABA qui a de l’allure ! Ecrire les 101 mots du parfum m’enchantait mais au moment d’établir la liste des mots choisis, ce fut corneilien ! Lesquels choisir sans trop renoncer ?

101 mots pour en parler, le chanter, voire même l’acclamer. 101 mots pour s’émouvoir, se souvenir et le décrire. Enchanteur, conteur, séducteur, le parfum attire le nez et l’esprit. En effet, « Cette haute puanteur », ainsi que le nommait Michel de Montaigne –donne naissance à un espace voluptueux, dont la résonance esthétique est capitale. Le parfum ne peut se résumer à une simple marchandise. Il est bien davantage. « Le parfum, c’est l’odeur plus l’homme », disait Jean Giono, soulignant cette nécessaire rencontre entre la peau et l’effluve, pour que s’exprime un parfum, en s’animant sur l’être qui le porte. Il prolonge l’individu, vivant ou disparu par la force de son pouvoir évocateur et émotionnel. Il fait parler le silence. Il habite l’absence. Il est pour Patrick Süskind, auteur du célèbre roman Le Parfum, le  » royaume évanescent des odeurs « .

C’est pour cela que j’ai eu à cœur de mettre en valeur, au travers des mots du parfum, tout le romanesque qu’il contient. Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités, unit les cultures, fait chanter les cœurs et il réconcilie les âmes. Le philosophe américain du XIXème siècle, Ralph Waldo Emerson pensait que : « Le bonheur est un parfum que l’on ne peut répandre sur autrui sans en faire jaillir quelques gouttes sur soi-même ».

Ainsi, je vous convie à butiner au gré de ses envies parmi « alambic », « Gabrielle Chanel », « Guerlain », « Henri IV », « Marilyn Monroe », « Paris », « Pyramide olfactive » ou encore « Rites », « Rose », « Ylang Ylang », « Venise » et bien d’autres encore … enfin 90 autres !

J’espère ainsi que ce livre vous aidera dans votre quête du parfum, vous guidera et mieux vous comblera.

Les 101 mots du parfum. Collection 101 lots, Archibooks 2013. 12,90 euros

1 commentaire

Classé dans Livres

Première dédicace de mon nouveau livre chez Jovoy : samedi 6 octobre 2012 de 15H30 à 18H30

 

Poster un commentaire

Classé dans Livres

LE « BOUQUINS » DES PARFUMS : présentation en avant-première de sa sortie en novembre 2011

 

DE_FEYDEAU_PARFUMS Après près de trois ans de travail, je suis heureuse de vous présenter en avant-première de sa sortie  mon ouvrage à paraître chez Robert Laffont, dans la collection Bouquins: « Les Parfums :  Histoire, Anthologie, Dictionnaire ». Il sera disponible chez les libraires le 3 novembre 2011.

Tout d’abord l’Histoire, dont le titre est : L’ÉPOPÉE DES PARFUMS

En effet, en racontant l’histoire du parfum, on raconte l’histoire de l’humanité, du début de l’histoire des dieux à celle de la séduction. A l’origine de l’humanité, le parfum était brûlé par les hommes pour porter aux dieux leurs prières. D’où l’expression latine : per fumum, à travers la fumée, dont le mot parfum est issu. L’histoire des parfums est en quelque sorte celle des civilisations. Sacré et réservé aux dieux, il devint un objet d’hygiène destiné à combattre les épidémies. Mais aussi et surtout, le parfum est le plus ancien complice de la séduction. Longtemps considéré comme une transgression scandaleuse, il fut pourtant l’émissaire du message amoureux, embellissant la vie sentimentale.

A partir du XVIIIème siècle, la France devint la terre d’élection du parfum, possédant dès les origines deux indéniables atouts: Grasse, cité des fleurs et Paris, capitale mondiale du goût et de l’élégance. La profession s’est enrichie de personnalités nouvelles, les techniques se sont affinées pour approcher toujours plus la perfection. Le savoir-faire et le faire-savoir se sont unis pour mieux répondre à la demande et générer le rêve. En quelque sorte, l’industrie a rencontré l’art pour faire du parfum une entité immatérielle aux résultats commerciaux éblouissants. Un luxe très lucratif pour ceux qui savent le créer et le vendre, comme nous pouvons encore l’observer aujourd’hui.

C’est cette histoire vieille de plusieurs siècles mais toujours très ancrée dans nos vies, que j’ai souhaité raconter dans ce livre, de manière thématique : l’intime et le sacré, santé et hygiène, la sensibilité olfactive et la création en parfumerie, la séduction féminine et masculine, une érotique du parfum, le luxe en parfumerie et la modernité composent les huit actes de ce livre.

Dans l’anthologie, je me suis attachée à présenter des textes inédits sur le parfum.

Tout d’abord, des conversations ou propos de parfumeurs. Une vingtaine de « nez » nous racontent souvent pour la première fois leurs sources d’inspirations, leur quotidien et leur engagement dans le domaine de la création : Jacques Polge (Chanel), Jean-Claude Ellena (Hermès) ; Serge Lutens et bien d’autres grands parfumeurs évoquent leur passion pour le parfum.

Plusieurs autres chapitres composent cette anthologie, tels que le métier de parfumeur avec des textes du XVIème siècle à nos jours, les maisons de parfum, le cinquième sens, littérature et parfums.

Dans le dictionnaire, ont été choisis mille et un mots de A à Z pour exprimer le parfum : des mots techniques et des noms propres liés directement au parfum mais aussi quelques entrées plus insolites et des anecdotes possédant un lien avec le monde des odeurs et du parfum.

Cet ouvrage se veut un livre d’Histoire et d’anecdotes insolites, de secrets de parfum révélés par des mises en lumière de sources inédites. Je souhaite qu’il puisse être un outil de travail et de réflexion destiné aux chercheurs, aux professionnels de la parfumerie mais aussi à tous les fervents passionnés du parfum. J’espère que sa lecture sera réjouissante ainsi que le philosophe américain, Ralph Waldo Emerson, l’exprimait : “Le bonheur est un parfum que l’on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même.”

19 Commentaires

Classé dans Livres

Parfums d’Amour de Jean-Paul Guerlain, Le Cherche-Midi, octobre 2010.

 

 <SAMSUNG DIGITAL CAMERA>Après avoir raconté les voyages à l’origine de ses créations en 2002 dans Les Routes de mes parfums (éditions du Cherche-Midi), de l’Inde à la Calabre en passant par le Népal, la Tunisie ou encore Mayotte, Jean-Paul Guerlain s’apprête à révéler dans un nouvel ouvrage les secrets de fabrication de ses parfums les plus emblématiques : Samsara (1989), Spiritueuse Double Vanille (2007), Nuit d’Amour (2006), Cherry Blossom (2000), Habit Rouge (1965), Vetiver (1959) et Vetiver pour elle (2007).

Ayant appris le métier de parfumeur auprès de son grand-père, Jacques Guerlain, le créateur de Shalimar, Jean-Paul Guerlain a composé, comme ses prédécesseurs, ses parfums comme une preuve d’amour pour les femmes : « Chaque nouveau parfum est une nouvelle histoire d’amour. Parfumeurs amoureux, notre première inspiration naît toujours de la rencontre avec une femme, célèbre ou inconnue, imaginaire ou réelle, une présence qui envoûte, une silhouette qui fascine, une beauté qui subjugue. Epris, le parfumeur devient ce funambule qui suit le fil tendu et ténu de son émotion pour créer, essai après essai, à petits pas précis qui se comptent par centaines, le parfum qui saura sublimer sa dévotion ».

MQ_Parfums_d'Amour_15x21.indd Sous sa plume imagée et teintée de romantisme et de sensualité, Jean-Paul Guerlain partage, chapitre après chapitre, les émotions qui l’ont conduit à créer ses parfums. Ainsi, on découvre avec ravissement la danseuse indienne à l’origine de Samsara : « Elle progressait avec lenteur, le visage penché sur le côté, comme dérobé à mes regards, les mains jointes au-dessus de la tête, les jambes fléchies. (…) Ses doigts devinrent des fleurs que l’on vit éclore, ses yeux bougeaient d’un côté puis de l’autre. Elle mimait la séduction, la joie, l’extase en laissant affleurer doucement sur ses lèvres un fin sourire, semblable à celui qu’on voit sur le visage des statues ».

Marc Lacaze illustre merveilleusement de ses délicates aquarelles cet ouvrage. Tout comme Jean-Paul Guerlain, ce peintre né au Maroc nourrit ses œuvres d’impressions ressenties au cours de ses nombreux voyages notamment en Asie et dans le pourtour méditerranéen. Il avait d’ailleurs déjà contribué au premier livre de Jean-Paul Guerlain en 2002.

<SAMSUNG DIGITAL CAMERA>Ce livre est aussi accompagné d’un vaporisateur pour le sac de l’eau de parfum Spiritueuse Double Vanille, créée en 2007 par Jean-Paul Guerlain pour la collection des « Parfums Exclusifs » des boutiques Guerlain. La vanille, liée à l’histoire de Guerlain et à ses plus belles créations, donne dans cette composition un nouvel aspect. La vanille n’est pas enfantine ou suave. Elle est brute, épicée, boisée. Elle évoque le voyage, « les longues traversées en bateau, où le bois de la coque se mêle à celui des barriques de rhum et aux caisses d’épices. Ce parfum dévoile une note boisée grâce au cèdre, élément phare de la note de cœur ».

La prose poétique, l’effluve envoutant, et les aquarelles évocatrices font de ce livre un objet magnifique, présenté dans un coffret luxueux au chiffre de la maison Guerlain.

Jean-Paul Guerlain, Parfums d’Amour, éditions du Cherche-Midi, 2010, disponible en avant-première à partir du 1er octobre dans les boutiques Guerlain parisiennes, puis à partir du 21 octobre dans le réseau de distribution livre.

Prix prévisionnel : 58 euros.

Poster un commentaire

Classé dans Livres

Une histoire mondiale du parfum …

livre

Une histoire mondiale du parfum

Collectif sous la direction de Marie-Christine Grasse

A l’occasion de l’ouverture du nouveau Musée International de la Parfumerie à Grasse, son conservateur, Madame Marie-Christine Grasse, relève le défi par un ouvrage collectif d’entraîner le lecteur dans le monde entier, de l’Amérique à l’Orient en passant par l’Europe et au travers du parfum de l’an 7000 avant J.C. jusqu’à nos jours. C’est un voyage épique et raffiné qui nous révèle que le parfum n’est pas un accessoire comme les autres. Quelque soit l’époque ou la culture, l’histoire de la parfumerie illustre la fonction sociale de ce qui ne se résume pas à une simple marchandise et qui constitue l’indéfinissable de la fabrication d’un parfum. En effet, l’esthétique olfactive dépasse les explications historiques ou sociétales par l’acte gratuit de la création d’un parfum. Au travers de ces nombreux textes, on découvre comment le parfum peut avoir une valeur thérapeutique, rituelle, voire même sacrée. On en apprend beaucoup sur toutes les faces cachées du parfum dans cet ouvrage unique en son genre, rythmé par Le parfum de l’Adaman noir, nouvelle policière de Jean-Bernard Pouy construite comme un feuilleton et qui vient mettre un peu de fantaisie dans ce monde scientifique.

 

Poster un commentaire

Classé dans Livres