La boîte magique du fabuleux destin du N°5

boite N°5 Pour nous entraîner dans la magie du film de Jean-Pierre Jeunet, mettant en scène le N°5, la Maison Chanel a envoyé aux journalistes un coffret extraordinaire, dont je ne résiste pas à l’envie de vous en présenter toutes les subtilités. Véritable boîte de Pandore, ce coffret possède tous les dons de nous faire découvrir le pitch de la nouvelle campagne publicitaire du plus célèbre parfum du monde !

02.N°5 PASSPORT Fébrilement, on soulève les cloisons, on tire les tiroirs et de surprise en surprise, on entre dans les arcanes de l’ histoire ! Découvrez plutôt !

Un passeport : celui du N°5, dont on a toutes les caractéristiques de cet infatigable voyageur. Un sifflet, celui qui annonce le départ du train !  sifflet n5

 

 

 

 

Un billet 12.N°5 BOARDING PASS pour l’Orient-Express, dont ils ont fait venir de Venise les pièces détachées, qu’ils ont fait reproduire à l’ identique : un travail d’orfèvre dans le plus pur style Art Déco !

On met alors le CD, celui de Billie Holiday et le voyage commence ! vibrations, craquements, le train s’ ébranle. Mais, au fait, où va-t-on ? 10.N°5 STICKERSIl suffit de tirer un compartiment et de découvrir des indices : la destination se révèle, ce sera Istanbul, dont Jean-Pierre Jeunet confie la difficulté de filmer le mouvement perpétuel. On se souvient alors la passion de Gabrielle Chanel pour l’ art byzantin.

03.N°5 POSTCARDS Il ne reste plus qu’ à envoyer les cartes postales et à les timbrer du N°5. Le parfum d’ une nuit, d’ une vie, d’ un véritable amour. 11.N°5 STAMPS

 

 

 

Le parfum magique est là aussi, il sourit au fond de la boîte. Je la referme précieusement, heureuse d’ avoir fait, comme la femme N°5, un beau voyage.

Publicités

26 Commentaires

Classé dans Notes de tête

26 réponses à “La boîte magique du fabuleux destin du N°5

  1. Et bien voilà un objet de collection !!!
    Dommage que je ne puisse pas avoir ces cartes postales dans la mienne, de collection.
    En tout cas, le battage médiatique de la pub m’effraie déjà 🙂

    • elisadefeydeau

      c’est vrai que le battage est important mais ce n’est pas le plus désagréable. Je vous conseille le film d’Anne Fontaine : j’ai vraiment été agréablement surprise, tant par la manière de traiter le sujet que par le jeu des acteurs.

      • Allons nous dire que… comme je le disais dans ma chronique, Poelvoorde est exceptionnel en Balsan… Audrey Tautou, je n’accroche pas, désolé 😦
        Dans tous les cas, un film à voir, je suis d’accord.
        Je commence à lire l’Irrégulière, pour essayer d’approfondir le sujet.

      • elisadefeydeau

        L’Irrégulière est une excellente lecture, tout comme Le Temps Chanel du même auteur. J’aime beaucoup aussi L’Allure de Chanel de Paul Morand. Audrey Tautou incarne avec un bon mimétisme Gabrielle Chanel : elle possède la même androgynie et détermination. Mais je pense, que même si Gabrielle Chanel était la minceur incarnée, elle avait une présence plus forte, plus magnétique qu’Audey Tautou, à qui il manque un peu d’étoffe !

      • Ah !!
        Enfin quelqu’un qui partage mon avis !
        Audrey serait très bien au musée Grévin pour représenter Gabrielle… mais je l’imagine tout de même plus… vivante? plus volontaire, plus charismatique… Parfois j’ai eu l’impression qu’Audrey Tautou récitait des citations d’un bouquin.

  2. si j'avais au moins

    Tres beau coffret effectivement mais une tres belle operation de marketing egalement qui permet de faire oublier l’etat actuel de ce parfum qui se degrade d’annees en annees ainsi que des futures reformulations qui guettent le No.5 au tournant. Comme le souligne Octavian Coifan, a quoi ressemblera l’extrait de parfum du No.5 dans 5 ans?
    Les d’editions limitees, le film Coco Chanel, les pubs dementielles… vous pouvez en parler autant que vous voulez mais il me semble que le plus important c’est le jus, non?

    • elisadefeydeau

      Merci de votre commentaire. Vous avez raison, le parfum est une odeur mais il est aussi un univers. La rencontre a besoin d’une orchestration. Il me semble aussi qu’en ce qui concerne le jus, la Maison Chanel sait le préserver autant que la législation lui permet de le faire et qu’elle est une des rares à ne pas tricher avec la qualité. En 1986, Jacques Polge a formulé l’Eau de Parfum en respectant les concentrations de l’extrait, telles qu’Ernest Beaux les avait voulues en 1921. L’Eau Première est une interprétation contemporaine du N°5 et il me semble essentiel de savoir créer le parfum de son époque, tant que l’on ne touche pas à la qualité intrinsèque du jus. Mais on ne vit pas avec des fantômes. L’extrait du N°5 reste l’étalon, la référence de ce travail de création. Savoir se réinventer est pour moi une qualité !!

  3. Quel trésor, c’est vraiment magnifique d’avoir ces objets de collection. Même juste de les voir doit être vraiment interessant !!

    • elisadefeydeau

      oui, c’est « luxe, calme et volupté » !!! Merci de votre réaction ! je voulais vous faire partager ce « trésor » !!

  4. si j'avais au moins

    Elizabeth, le No.5 date de 1921, je vivais encore en France dans les annees 80, a l’epoque ce parfum c’etait Ines de la Fressange puis Carole Bouquet, les annees 80 debut 90 c’etait pas il y a 200 non plus! Pourquoi que d’un seul coup on devrait qualifier l’extrait du No.5 de phantome?
    La haute parfumerie est en voie de disparition, meme Angel en eau de parfum n’est plus le meme de celui des annees 90, aujourd’hui il ressemble davantage a A*Men dans son evolution.
    Reinventer une nouvelle parfumerie ultra synthetique qui respecte sans broncher les normes anti-allergenes europeennes, alors OK puisqu’on a pas le choix apparament mais dans l’etat actuel des choses et en ce qui me concerne c’est pas l’Eau Premiere du No.5 qui me consolera de la perte de l’authenticite de ce parfum le jour ou Chanel ne pourra plus utiliser le jasmin de Grasse dans les memes concentrations qu’autrefois parce que des euro-technocrates corrompus par les grandes societes comme Givaudan et IFF decretent que la haute parfumerie d’antant n’est plus possible.

    • elisadefeydeau

      je ne traite pas le N°5 de fantôme; bien aucontraire, il est un mythe incarnant tant de désirs et de forces invisibles. juste je voulais exprimer le fait qu’il ne faut pas avoir le regard bloqué dans le rétroviseur. La tradition n’existe pas sans la modernité, c’est le propre de la créativité. Mais je partage entièrement votre tristesse de voir la parfumerie s’appauvrir sous couvert de législation. Il est pour les parfumeurs de plus en plus difficile de créer librement et avec de belles matières. Sous prétexte que Mme X a attrapé un bouton sur le nez avec telle matière, on l’interdit ! En effet, tout ceci est bien ridicule. Sans oublier les diktats d’un marketing qui est souvent et à quelques exceptions plus souvent opportuniste qu’opportun !! Mais vous ne pouvez pas mettre Chanel dans cette catégorie : ils préservent les champs de jasmin et de rose à Grasse, ont replanté des iris etc. S’il existe bien une Maison respectueuse aujourd’hui des règles de l’art du parfum, c’est bien Chanel, comme de rares autres. Quant à l’extrait N°5, Jacques Polge affirme qu’il est inchangé. L’odorat est un sens qui évolue et notre perception des odeurs peut aussi changer.

  5. Elisabeth,
    Merci bien pour les photos! C’est une excellente idée, comme d’ailleurs la campagne qui met en evidence le goût du voyage. Voyage à travers les époques, les espaces et les cultures modernes qui ont connu le No5, mais aussi un voyage à travers les goûts. Dans son voyage à travers les époques, le No 5 a laissé beaucoup de « traces » et chacun, grâce à l’ebay peut encore prendre l’Orient Express pour un remonter le temps et trouver sa réponse à la question « L’extrait est-il le même? ».
    En pensant au cadeau offert à la presse, j’espère que pour la fête de 100 ans Chanel aura l’idée de présenter une version du coffret légende ayant contenu les autres numéros soumis au choix de Coco…

    • elisadefeydeau

      Octavian, Merci de cette suggestion à transmettre à la Maison Chanel ! Quant à l’extrait, il reste une invitation au voyage !

  6. Je viens tout juste de découvrir votre  »blog » (au Québec, nous disons blogue) en lisant la revue : Atmosphères. Je vais revenir vous visiter lorsque j’aurais plus de temps. Je me suis imprimée :  »Les révolutions de Marie-Antoinette dans la mode et le parfum. » Je vais vous suivre régulièrement. Si vous venez me visiter, vous pourrez voir une québécoise qui adore la France (j’y suis allée 3 fois ) et qui s’amuse à s’appeler : la marquise de Pomponville… Bonne route et au plaisir,
    Nicole

    • elisadefeydeau

      Merci de votre visite. Je vais aussi, chère Marquise, vous rendre visite sur votre blog ! Je suis très heureuse que vous aimiez tant la France !

  7. Pierre Lucchini

    Merci pour cet article. Le coffret semble très beau et digne de la réputation de Chanel. Félicitation à celles et ceux qui l’ont conçu. Le n°5 est un parfum de rêve qui fait rêver les hommes. Si, si…..

  8. Emmanuel Medina

    En quelques lignes ma chère Elisabeth vous avez réussi à me faire voyager…Je confirme que le N°5 est LE PARFUM.
    Il est la référence auprès des professionnels mais aussi une référence vulgarisée, ce qui à mon sens est la vraie réussite…
    Au plaisir Elisabeth
    Emmanuel

    • elisadefeydeau

      tout à fait ok avec vous !! puisque vous aimez les voyages, je vous conseille aussi Alep : l’ivresse des sens !Au plaisir de vous revoir !

  9. Elisa,

    merci bien pour ceux photos magiques qui font l’imagination travailler forcement! Cette campagne publicitaire est une merveille surtout parce que pour la premiere fois nous voyons une femme voyager seule, dans un voyage interieur au meme temps que d’exterieur.
    J’aime beaucoup que tu as choisi Du Belleu pour la fin! 🙂

    • elisadefeydeau

      Elena, c’est toujours une joie de te lire ! j’espère que tu vas bien et j’apprécie aussi beaucoup les articles très érudits de ton blog que je recommande à tous !

  10. Dear Elisabeth,
    First, may I say, your writing is absolutely exquisite and always informative and fascinating.

    I found this box of Chanel treasures to be mesmerizing! Chanel really took us on a journey and I feel this miniature trunk is a wonderful historic treasure trove of Chanel’s past and idealized signature.

    I have never seen the miniature in the oblong before, is that new?

  11. Ingrid

    Bonsoir Elisabeth,
    Je me ballade sur le «Sujet N°5» depuis deux heures environ, et voici que je tombe sur votre page. C’est merveilleusement bien écrit et je n’ai qu’une envie en vous lisant, fermer les yeux et m’embarquer…
    Je vais me permettre de mettre le lien tout en entier sur mon blog si vous m’y autorisez.
    Merci beaucoup pour cette belle page et au plaisir de vous lire encore par la suite…

    • elisadefeydeau

      Ingrid, Merci de votre hommage qui me touche. Je suis heureuse d’avoir pu transmettre l’émerveillement ressenti en découvrant ce coffret des merveilles N°5 !! indiquez-moi aussi votre blog que je serai heureuse de visiter ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s