Portrait d’un parfumeur : Mona Di Orio

 

 mona3 Mona Di Orio pose de la poésie dans ses parfums. Du parfum, elle en a même fait une philosophie, pleine de sensualité et d’harmonie. Elle veut créer des histoires et de la mémoire. Sincère et entière dans ses propos, elle pense que le parfum doit d’abord surprendre avant de toucher le coeur et l’âme. Cette passion pour l’art du parfum, Mona Di Orio l’a développée et fait grandir auprès d’Edmond Roudniska, célèbre créateur de grands classiques de la parfumerie tels que : Femme de Rochas (1944), Diorisimo (1956), Eau Sauvage (1966) de Christian Dior ou encore L’Eau d’Hermès (1951). Avec lui, elle a appris l’amour des belles matières premières et des créations, qui oublient le temps et l’espace. Depuis, elle taille et façonne son parfum, à la manière du « cousu main » de l’artisan, du façonnier qui fait naître un objet en pensant à la personne qui l’a commandé. Mais son âme de poète ne s’arrête pas à la parfumerie. De ses études passées à étudier la science du langage, elle en a gardé la passion des mots, avec lesquels elle tisse des histoires profondes. Le vin, plaisir de Bacchus, lui a livré ses secrets et pour lui rendre hommage, elle a voulu que ses flacons soient coiffés d’un bouchon de Champagne de la Maison Jacquesson, le préféré de Napoléon Ier.

BOTTLE_NEW_AMYITIS Amyitis, son dernier parfum, est une ode aux jardins de Babylone, mystérieux autant que célèbres, qui furent créés en l’honneur de la Reine Amyitis. Exilée loin de son royaume, elle se languissait de son pays aux verdoyantes collines. Mona nous invite à une promenade des sens au travers d’un jardin sybillin. Verdeur piquante de l’envolée, noble iris aux accents poudrés et boisés, profondeur des mousses, des résines et de l’ambre confèrent à ce parfum un sentiment d’éternité. Une chose est sûre : Mona a l’âme vagabonde et elle sait vous entraîner sur son tapis volant, dans un ailleurs parfumé. Sa personnalité éclectique d’ artiste lui donne un parcours atypique teinté d’élégance, que j’ai plaisir à vous présenter.oirologo Un petit peu de temps suspendu, pour l’écouter se présenter avec douceur et pertinence.

  1. Le principal trait de votre caractère ?

Entière et passionnée !

  1. Votre rêve de bonheur ?

Une maison à Ischia, au milieu des vignes, face à la mer, l’île de mes origines.

  1. La musique qui vous transporte ?

La musique du vent dans les feuilles…

  1. Votre couleur préférée ?

Lie de Vin

  1. Vos héros ou héroïnes dans la fiction ?

Clovis Sangrail

  1. Le lieu qui vous ressemble ?

Un vignoble près de Puyloubier

  1. Un accessoire qui parle de vous et dont vous ne vous séparez pas ?

Une petite boîte à priser en écaille de tortue ornée d’un ange d’or semant des fleurs de nacre

  1. Un livre que vous ne quittez pas ?

Les Nouvelles de Saki et les Œuvres complètes de Colette

  1. Votre peintre préféré ? La toile qui vous emballe ?

Gustav Klimt. Serpent d’eau, Danae, La jeune femme…

  1. Le plus délicieux moment de la journée ?

L’heure bleue…

  1. Votre repas idéal ?

Un risotto à la truffe blanche d’Alba, accompagné d’un verre de Barolo « Cannubis Boschis » de chez Sandrone et des fraises des bois !

  1. Votre boisson favorite ?

Certaines bulles de champagne…

  1. Avez-vous un parfum fétiche ?

Narcisse Noire de Caron, Nombre Noir de Shiseido,  l’Eau Sauvage….

  1. La matière première naturelle qui vous inspire le plus ?

L’essence de Vétiver Bourbon

  1. Votre première rencontre avec un parfum ?

Mon enfance a été bercée par les parfums que portaient mes grand-mères et ma mère :

Shalimar, Soir de Paris, Habanita, Mistouko, Je Reviens de Worth, Complice de François Coty…

J’étais déjà émerveillée et captivée par ces fragrances mystérieuses, capiteuses…

  1. De quel (s) parfumeur(s) admirez-vous le style ?

Jacques Guerlain, Ernest Daltroff, Edmond Roudnitska et Germaine Cellier

  1. Votre palette idéale ?

Quelques belles essences de bergamote, citron, cédrat, ylang, néroli, vétiver, une absolue jasmin, une immortelle, quelques résinoïdes benjoin et opoponax

  1. Jean Patou disait: « Ne faites rien de laid, on pourrait vous l’acheter », qu’est-ce que vous en pensez?

Lire impérativement « L’esthétique en question » par Edmond Roudnitska…

  1. Quelle est votre vision du parfum de demain ?

Une formule originale, de l’audace, de la créativité et surtout de belles matières premières

  1. Votre devise de parfumeur ?

Patience, exigence, élégance et passion

  1. État présent de votre esprit ?

Le nez au vent, l’esprit qui vagabonde, exubérante…

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Personnalités

2 réponses à “Portrait d’un parfumeur : Mona Di Orio

  1. Florent

    Superbe présentation de Mona Di Orio et très belle interview. ça se voit que Mona est une femme entière et très sincère. J’adore cette femme ! Et ses parfums je n’en parle même pas, ils sont absolument incroyables ! Des chefs-d’oeuvres ! Je n’avais jamais rien senti d’aussi aboutie, d’aussi troublant et d’aussi riche.

  2. Florent

    J’ai eu l’occasion aujourd’hui de ressentir précisément ces parfums et je maintiens ce que j’ai dit : ils sont incroyables. J’aimerais les décrire mais ce serait trop long. Juste que je « crois » avoir eu un coup de coeur pour Nuit Noire, avec son départ peu commun : une divine fleur d’oranger, très naturelle et superbement travaillée, mêlée à la cardamone et à l’orange de guinée. Puis c’est avec ce coeur à la fois floral et boisé que le parfum se fait vraiment mystérieux, pour être en même temps toujours aussi sublime. Et dans sa collection « Les nombres d’or », j’ai eu un coup de coeur pour l’une de mes matières préférées, si ce n’est ma préférée d’ailleurs : Vétiver. Pour moi c’est un Vétiver dans toute sa splendeur, fait dans sa forme la plus pure et la plus noble, faisant jeu égal avec celui de Lubin si je ne m’abuse. Le départ est frais et épicé, puis il se dessine doucement un coeur terreux, fumé et vert. C’est là que l’odeur surprenante et captivante du Vétiver fait son apparition ! Un Vétiver comme je l’adore ! Une grande réussite. D’ailleurs je trouve que tous ces parfums sont de grandes réussites. Félicitation Mona ! Vous me faites rêver et j’admire votre travail !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s