Coco Noir de Chanel : un oriental vénitien

 

coco noir Le dernier parfum de Chanel naît en août 2012, sous le signe du lion. Deux phrases de Gabrielle Chanel posent d’emblée le cadre de cette énigme olfactive, que l’on brûle de sentir :

« Avant moi, personne n’aurait osé s’habiller en noir » et aussi « Pourquoi est-ce que tout ce que je fais devient byzantin ? » Mais, comme tout ce qui se crée chez Chanel est affaire de lignage, remontons le temps pour dessiner les contours de ce nouveau trésor. En 1984, Jacques Polge créé Coco, qui est un hommage direct à Coco Chanel : « Dans la dynastie des parfums Chanel, rappelle Jacques Polge, coexistent deux registres, apparemment contradictoires, mais qui se nourrissent l’un l’autre pour donner un style, c’est-à-dire toute la personnalité des parfums Chanel. Le premier, universellement connu par le N°5 et le N°19, je l’appellerai « floral ». mais pour Coco, j’ai eu précisément envie d’un « anti-floral » afin de retrouver l’autre versant du style : cette fibre baroque et contradictoire qu’avait développée Cuir de Russie, Bois des Îles ou Sycomore, dans les années vingt ».

cchanel_cbeatonB Coco est le surnom donné à Gabrielle Chanel par les soldats en garnison à Moulins, lorsqu’elle interprétait pour eux « Qui qu’a vu Coco » dans un café-concert de la ville. Coco évoque également la veine baroque de l’appartement de Mademoiselle, situé au-dessus de ses salons de couture, rue Cambon, à Paris, avec ses paravents en laque de Coromandel, ses miroirs dorés et ses lustres en cristal d’inspiration vénitienne. C’est aussi la première création en tant que parfum féminin réalisé par Chanel depuis la disparition de Mademoiselle Chanel. Oriental Fleuri, selon la maison Chanel : « ce parfum inaugure une nouvelle génération olfactive par sa construction épice en note dominante et un accord de fond ambré. Avec une envolée florale fruitée apportée par la Mandarine de Sicile, un cœur fleuri composé d’absolu de Rose d’Orient, d’absolu de Jasmin d’Orient, de Fleur d’oranger de Tunisie, et d’Ylang-Ylang de Mayotte, elle se termine dans un sillage ambré mêlant Fève Tonka du Brésil et du Venezuela, Patchouli d’Indonésie et Opoponax de Somalie. Le flacon revêt l’équilibre et le dépouillement classiques qui font toute la personnalité des flacons d’extrait Chanel, avec des étuis noir gansés or, deux couleurs chères à Mademoiselle Chanel. »

Puis, il y eut Coco Mademoiselle en 2001, qui est une incarnation moderne de l’esprit de Mademoiselle, qui représentait l’avant-garde de la mode, en prise directe avec son époque. Composée avec les nouveaux produits de la parfumerie actuelle, cette fragrance est un oriental frais, sensuel et abstrait.

chanel à Venise Venons-en à Coco Noir : pour le prénom et la couleur, la logique est claire. Cette fois, nous sommes face à un grand baroque nocturne, un nouveau voyage dans le sillage de Gabrielle Chanel, qui va nous conduire à Venise, ville de souvenirs et de promesses, si consolatrice pour Coco Chanel dévastée par le chagrin à l’aube des années 20. La nuit vénitienne lui redonna le goût de la séduction, après la perte de son grand amour. La beauté de ce voyage en presque Orient lui rendit le sens du mystère et de la lumière, lui offrit des rencontres intellectuelles et artistiques. A Venise, Chanel fit sien l’emblème de la cité, le lion, figure symbolique de la puissance et de la liberté, son signe astral. Les signes, les chiffres, les symboles furent toujours son langage.

Dans le dernier opus de cette trilogie olfactive, l’esprit réside et se concentre dans son fond tapissé de bois et de notes musquées. Telle une succession de miroirs, les notes olfactives se multiplient sur ce fond oriental, qui déroule sur un velours imaginaire, les produits de l’antique route de la soie : santal, vétiver, encens, patchouli, vanille, fève tonka, notes musquées. La lumière apparaît et ricoche : baies roses, pamplemousse et clou de girofle annoncent le cœur sensuel et blanc du jasmin, l’accord rose/géranium, le narcisse vert et animal.

chanel coco noir2 Cette musique, c’est du baroque, toute en contrastes, en ombre et lumière, en point et contrepoint, en grave et en aigu. Tout y est dans cette valse orientale, qui nous entraîne avec la fraicheur d’un doux zéphire, dans une délicieuse ivresse. On y succombe parce que ce n’est pas ressassé, parce qu’il existe une élégance dans cette extravagance, parce que tout ne se donne pas en une fois mais se découvre à petits pas. En somme, ce parfum ressemble à une femme aussi mystérieuse qu’éclatante, dont le chic n’emprunte pas les chemins du vulgaire. Une femme Chanel. C’est pour cela aussi que le flacon est noir, une première chez Chanel, qui  préserve,illuminé d’or,  le mystère et la force de ce talisman.

Coco Noir de Chanel : Mise en vente le 17 août 2012

Vapo Eau de Parfum 50 et 100 ml : 92 et 132 euros

 http://www.meltyfashion.fr/coco-noir-de-chanel-le-nouveau-parfum-flacon-noir-au-double-c-theater-323118-986405.html

2 Commentaires

Classé dans Notes de coeur

2 réponses à “Coco Noir de Chanel : un oriental vénitien

  1. Mireille Garcia

    Après avoir lu pléthore d’articles sur Coco Noir, j’en découvre enfin un qui semble véhiculer des idées originales, mais certainement aussi les plus ajustées à la vérité.

    Merci, donc, pour avoir parlé de Mademoiselle et de l’hommage qui lui est rendu, si dignement, dans ce parfum qui n’a d’égal que le grand Jacques Polge, son créateur.

    Les débats ouverts ici ou là sur l’Internet, qui se voudraient plus royalistes que le roi, me fatiguaient singulièrement et votre article est venu effacer ces désagréables sensations. Vous avez rédigé l’unique avis qui m’ait incitée à répondre.

    Merci d’avoir rendu Coco Noir à Mademoiselle, puisque c’est à elle qu’il revient et que nous le devons, et merci d’en avoir si bien décrit les notes et l’esprit.

    Longue vie à ce blog de qualité.

    • elisadefeydeau

      Merci à vous pour votre témoignage que je partage entièrement. Non seulement, j’ai un immense respect pour le talent de Jacques Polge mais aussi je suis également un peu agacée par les propos critiques que se permettent certains bloggeurs systématiquement. La critique est toujours plus facile que l’exercice !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s