Jeux de Peau de Serge Lutens

image Dans ces jeux de peau, Serge Lutens s’amuse avec des jeux de mots et de matières à une troublante transmutation. Cette nouvelle « petite madeleine » a le goût et l’odeur du pain sorti du four, le souvenir d’une mission de haute importance confiée à un enfant. Celle de rapporter le pain à la maison que l’on mange en partage : une offrande.

L’histoire commence dans les rues noires d’une ville sombre. L’enfant s’avance sur le trottoir. Entre chien et loup, le ciel trop bas est désespérément gris, tout comme les maisons qui bordent les rues, tout comme la vie un peu terne qui s’étire sans bonheur mais non sans petites joies. Un point lumineux attire l’enfant, qui hume l’odeur enveloppante d’une fournée, juste sortie du four. La boulangerie irradie de tous ses feux dans le quartier. La boulangère, telle une star d’Hollywood, y joue son rôle, interrompant à chaque entrée d’un client ses lectures de gazettes cinématographiques. Son dentier rutile, ses cheveux trop blonds scintillent et son tonitruant bonjour a ce je-ne-sais-quoi de trop affecté, qui impressionne l’enfant. A lui, elle condescend seulement à lui servir son pain. Mais lui n’en a que faire, il a son trésor entre les mains et il s’échappe aussi vite qu’il le peut, de cet endroit qu’il vénère autant qu’il le répugne. La mémoire s’arrête à 7 ans, nous confie Serge Lutens.

image Alors, pour se remémorer, il ouvre le flacon. Des notes chaudes et beurrées s’échappent au-dessus du goudron : une croûte un peu brûlée, de la chicorée, les prémisses d’un goûter qui pourrait aussi s’assortir de réglisse et de caramel fruité. Soudain, une fleur pointe sur le bitume dans un corps lacté de santal, qui ondule. Le ciel s’ouvre. Un enfant sourit. La mission est réussie. Complice, Serge Lutens professe : « Mangez, ceci est mon corps ». C’est alors que le miracle arrive, la transmutation s’accomplit : l’encens et la myrrhe révèlent et ourlent l’odeur dorée du blé. L’ordinaire devient spirituel. Ce pain est christique. Une autre manière d’avoir Serge Lutens dans la peau !

4 Commentaires

Classé dans Notes de coeur

4 réponses à “Jeux de Peau de Serge Lutens

  1. Fantastique! Je ne connais pas le parfum… mais cést facile de l’imaginer
    M. Fernanda

  2. J’avais deja ajoute Jeux de Peau dans ma liste « a essayer » . Depuis le debut de cette annee je me suis dite qu’il faut absolument essayer les parfums de 2011. Serge Luten’s Jeux de Peau est un « must » a decouvrir. C’est une description tres olfative ce que je viens de lire ici. Merci!

  3. Pingback: Tweets that mention Jeux de Peau de Serge Lutens | Elisabeth de Feydeau’s news -- Topsy.com

  4. misa

    Je l’ai senti et j’ai détesté.
    Le Santal est trop présent pour moi.
    je ne passe pas trois heures à me faire belle et propre pour sentir la cuisine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s