N°5 de Chanel – Eau Première

CHANEL_01Depuis toujours, j’admire le N°5 de Chanel ! Ce parfum de caractère, enchanteur et magnétique m’attire follement , m’hypnotise même sans pour autant oser le porter ! A vrai dire et je peux vous l’avouer : il m’impressione ! Certes, je pourrais avoir envie de jouer les Marilyn Monroe et vous révéler mes « quelques gouttes de N°5 » , portées pour toute tenue de nuit. Mais non, je m’en sens indigne !! En revanche, j’aime respirer le N°5, le contempler et l’offrir aux autres femmes, comme le plus beau rituel de féminité ! Il est pour moi la « Joconde de la parfumerie  » : il possède une formule aussi énigmatique que ce célèbre sourire et tous deux continuent de fasciner le monde entier !

Mais depuis que le N°5 s’est réinventé avec audace en Eau Première, je suis sous le charme. Ma passion n’est plus platonique : cette fois-ci le pas est fait  et j’ai succombé à ce bouquet abstrait nimbé de rosée ! Epuré, clarifié et sensuel, le N°5 se livre à nous comme au premier jour. Il conjugue le froid et le chaud; la fraîcheur et la caresse tendre sur la peau, le tonique et le moelleux, en gardant cette légendaire élégance. Une réconciliation des contraires qui peint le N°5 à  la manière d’une aquarelle. On se met à rêver à cette fraîcheur polaire, qui fut le souvenir sensoriel d’Ernest Beaux et qu’il chercha à reproduire dans le N°5 en 1921.

En 2008, les notes métalliques des aldéhydes parfaitement maitrisées forment la clé de voûte de cette architecture minérale. Une brillance qui vibre en moderato. On respire toujours l’Ylang-Ylang des Comores, qui nous offre sa douceur et sa fraîcheur. Le jasmin se joue de contrastes entre opulence et transparence et s’offre un pas de deux avec la rose à peine éclose. Ce sillage aérien s’épanouit sur la peau et exalte avec douceur les notes rondes et suaves de la vanille, puissantes et charnelles du vétiver.

Un bel exercice de style signé Jacques Polge, le nez de la Maison Chanel, qui renoue avec la tradition mais conserve l’esprit du N°5 : la modernité. Ainsi, les sens nous conduisent aux souvenirs mais sans la nostalgie du passé.

L’Eau Première est disponible sur le marché à partir du 10 octobre 2008

 

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Notes de coeur

2 réponses à “N°5 de Chanel – Eau Première

  1. Emmanuella

    J ‘aime le No 5 a la folie, je le porte en extrait, l ‘actuelle version mais egalement des vintages des annees 50, 60…juste une ou deux gouttes au creu de la poitrine suffisent pour un sillage discret mais O combien classe, intemporel, envoutant et seducteur.
    J ‘attends beaucoup de cette version reactualisee d ‘autant plus que je n ‘aime pas le No 5 en edt et en edp.

  2. Emmanuella

    J ‘ai enfin pu tester Eau Premiere qui est deja disponible aux Etats-Unis (Beige est lui vendu en exclu chez Saks Fifth Ave), j ‘ai bien aime le caractere aerien des aldehydes metalliques, l ‘orange est assez prononcee mais agreable, en revanche le fond vanille me derange, a mon sens la vanille c ‘est pas Chanel et surtout pas No. 5. Je garde l ‘original.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s