Les Exclusifs de Chanel : Sycomore

 

sycmore En 1930, Mademoiselle Chanel en rêvait déjà de ce parfum de bois authentique et noble. Elle créa un parfum à épaules tombantes et petite tête ronde, abrité d’un étui de bois clair et elle lui donna le nom de Sycomore. Un arbre légendaire, altier et séculaire. Son parfum vécut moins que l’arbre qui l’inspira. Mais comme Chanel met le temps en bouteille, son histoire restait à réécrire avec des mots neufs, dont Jacques Polge, gardien vigilant du patrimoine olfactif, a le secret. La mémoire épouse l’imagination et c’est bien le mystère de Chanel.

arbre Les Exclusifs de Chanel racontent cette créativité qui fut celle de Gabrielle Chanel et du parfumeur Ernest Beaux. Cet onzième opus de la collection dessine un tronc sec et majestueux, puissant et poussant ses racines dans la terre. La ligne d’un beau bois, que ne découragent ni l’aridité du sol ni les tempêtes du vent. Une force hiératique à l’image de Gabrielle Chanel, tenace dans sa conviction de démoder ce qui ne lui convenait pas. Comme elle fit naître la féminité la plus absolue parce que troublante du masculin, Jacques Polge travailla le luxe dans la simplicité androgyne. Il dit : « Je n’ai pas cherché à faire un parfum ni à composer. Juste à travailler une note boisée. J’avais envie de quelque chose sans nuance; enfin sans autres nuances que celles qu’apportent les essences. » Le vétiver est donc au coeur de ce travail et apporte une vibration racée. On la sent sortir de terre, livrer sa complexité olfactive, irradier de tout son feu. Son parfum terreux, fumé et balsamique enveloppe la peau d’une chaleur subtile. Une sécheresse aristocratique qui se ressent dans la simplicité absolue de sa ligne. Juste une pointe de santal pour en ajouter au mystère sacré. un faufilage épicé de cyprès, de genièvre et de baies roses vous chatouille le nez délicatement, sans enlever la vigueur initiale. C’est magique, troublant et sublime. Un très bel exercice de style qui est plus qu’un parfum, un véritable enchantement d’une noblesse absolue.

Advertisements

1 commentaire

Classé dans Notes de coeur

Une réponse à “Les Exclusifs de Chanel : Sycomore

  1. Sycomore m’a fait une curieuse surprise: sur papier la note boisée a perduré plusieurs jours… Une seconde vaporisation, sur une autre touche, a livré un vétiver extrêmement persistant… Sur la peau — la mienne, du moins — un vétiver frais virant sur le pamplemousse, l’une des facettes du vétiver sûrement, m’a submergée comme un grand verre de boisson désaltérante mais pas sucrée. Malgré le désir de Jacques Polge de créer une eau de toilette simple, Sycomore semble receler plus de facettes qu’on ne le croit au premier abord…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s