Le Parcours Saint-Germain (29 mai-19 juin 2008)

 

Parcours Comme tous les ans depuis six ans, les artistes sont invités à investir le quartier de Saint-Germain des Prés autour d’un thème fédérateur. Cette année, ce sont les contes de fées qui se racontent au travers d’oeuvres contemporaines. Des boutiques de luxe aux cafés les plus fameux, tous contribuent à faire exister les pièces exposées et renouent ainsi avec la tradition des lieux. Saint-Germain et l’art ont toujours fait bon ménage et Anne-Pierre d’Albis-Ganem, commissaire des expositions, le sait fort bien en se lançant ce pari audacieux. Elle réussit chaque année à réunir tout ce beau monde autour d’un projet généreux qui vise à sortir l’art des musées ou des galeries. Depuis 2 ans, elle imagine proposer un même thème aux artistes.

   Après l’odorat dans une édition 2006 intitulée « Essences insensées », ce fut au tour de la gourmandise d’être à l’honneur sous la bannière « Sweet ‘Art ». Des oeuvres qui ont su râvir les papilles et les yeux. J’ai eu l’occasion d’y participer pour une « bouchée aphrodisiaque » chez Cartier. Jean-Luc Verna, dandy glamour et excessif, avait illustré la recette sensuelle du « chocolat à triple vanille et ambre gris » que les libertins aimaient savourer à la fin d’un repas, dont j’avais écrit un texte aussi évocateur que possible et que j’avais aussi mise au point.

3 Cette année, pendant trois semaines, petits et grands pourront admirer des créations originales qui s’inspirent des contes et légendes populaires. Carte blanche est donnée aux artistes pour ré-interpréter et régénérer ce fond culturel persistant et universel que sont les contes de fées. La Belle au Bois dormant, Cendrillon, Barbe bleue, Peau d’Âne ont bercé notre enfance et forgé notre imaginaire. Quel plaisir de les retrouver sous un jour différent, que ce soit chez Christian Lacroix au travers de la créativité de Marlène Mocquet ou chez Zadig et Voltaire qui expose Françoise Pétrovitch. 34 lieux enchantés à aller découvrir. Alors, vous êtes prêt : ouvrez les yeux et les oreilles ! « Il était une fois ….. »

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Notes de tête

Une réponse à “Le Parcours Saint-Germain (29 mai-19 juin 2008)

  1. Emilie

    J’ai eu l’occasion de voir le travail de Françoise Pétrovitch au Musée d’art moderne de St Etienne. C’est vraiment super, courez-y !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s