Le Mâle de Jean-Paul Gaultier (1996)

 lemal En 1996, les Parfums Jean-Paul Gaultier lance leur premier parfum pour homme avec un message clair : « Être un homme est une valeur. Elle doit être partagée par toute personne humaine, quelque soit son sexe. » Jean-Paul Gaultier

Le Mâle s’ inscrit dans une tradition, qui est celle du monde des barbiers et se réfère à l’ empreinte du propre en parfumerie masculine. L’attitude traditionnelle de l’homme était classique, presque austère, empreinte de conventions gestuelles et vestimentaires.

Les hommes jusqu’ aux années 30 avaient peu de parfums à eux et utilisaient principalement des eaux de Cologne, aux variations multiples telles que « à la russe » (cuir), ambrée, chyprée etc. Ce qui signifie que leur geste parfumé se résumait à l’hygiène, à sentir le propre mais ne se rattachait en aucun cas au monde de la séduction, qui représentait encore un tabou masculin. Pour un Homme de Caron (1934) est le premier véritable parfum destiné aux hommes, qui prend les senteurs de la lavande, note rassurante du barbier  s’associant à la sensualité de la vanille.

La modernité du Mâle de Jean-Paul  Gaultier est la revendication du droit à la sensualité pour tous les hommes.

Dans son défilé  « Et Dieu créa l’homme », Jean-Paul Gaultier fait défiler les hommes en jupe. Dans ce même esprit, le parfum doit être le révélateur de la personnalité de l’ homme. Un message qui libère le monde masculin des conventions olfactives, avec turbulence, audace et humour. Jean-Paul Gaultier recherche une histoire de peau, qui conjugue masculinité avec sensualité.

Les attributs de la modernité du Mâle sont : un message, un flacon et une fragrance.

news060909_gaultier_300 La Déclaration des Droits du Mâle selon Jean-Paul Gaultier : un manifeste brandi avec humour

« Tout Mâle est libre et a le droit :

A la reconnaissance de sa personnalité

Au plein épanouissement de sa sensibilité

A sa différence

A la variation de ses humeurs

D’oser l’audace

De mettre KO tous les tabous »

  Le Mâle est un corps sculptural orné de tatouages et moulé dans une marinière.

La marinière du marin : un vêtement traditionnel du vestiaire populaire masculin ou du petit garçon en costume marin et portant une marinière à la plage : décontraction, simplicité. Chez Gaultier, elle devient sexy, emblème de la masculinité, présente dans le vestiaire Gaultier, revêtue par Jean-Paul Gaultier.

Les tatouages sur la peau sont les histoires de sa vie, comme ceux que porte Jean-Paul Gaultier.

L’emballage : une boîte de conserve

Un objet porteur de sens qui devient un emblème fort de Jean-Paul Gaultier

L’humour pour dédramatiser la sensualité et la sensibilité masculine.

La lavande : une fleur bleue qui sent le propre

lavender.fieldLa fleur du propre  bien connue de tous. Sa symbolique traditionnelle est la tendresse respectueuse.

Depuis des siècles, outre son rôle de plante médicinale antiseptique, la lavande est utilisée pour parfumer les armoires et les coffres mais aussi les savons et les eaux de toilette. Les Romains en extrayaient de l’huile qu’ils mettaient dans l’eau du bain, d’où son nom de lavandula ( de lavare, laver)

Un rappel de l’enfance chez Jean-Paul Gaultier qui parle à chaque homme et qui rassure.

La lavande est la fleur de l’homme : Pour un Homme de Caron (1934) : soliflore lavande et vanille.

L’accord fougère retravaillé par Francis Kurkdjian : une fougère ambrée. Fougère par descendance olfactive avec Fougère Royale de Houbigant qui inaugure cet accord de fantaisie, constitué par des notes hespéridées, lavandées, boisées et coumarinées. Ambrée  par ses notes douces en fond et vanillées.

La fraîcheur explose dans la menthe. La tradition s’ exprime dans la lavande, la  sensualité se révèle dans la fève Tonka et la vanille.

Le Mâle reste un regard frais sur la tradition. Une sensualité revendiquée pour tous hommes. En 2007, Jean-Paul Gaultier crée La Fleur du Mâle, pour un homme « heureux comme un pacha ». Il reste ainsi fidèle à son credo : « L’homme devrait avoir autant de choix et de liberté que la femme ».

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Parfum culte

4 réponses à “Le Mâle de Jean-Paul Gaultier (1996)

  1. BASEVI STEPHANE

    Pureté, élégance, fragrance éternelle, un compagnon de voyage à ne pas oublier, frais comme l’air, suave et mise en émoi les papilles à l’identique d’une divine pâtisserie acter par M. VATEL.

    Voilà comme je définie un produit qui me plait et que j’achète. Je me bagarre souvent avec ma vendeuse parce qu’elle refuse de me céder vos panneaux publicitaire d’une très belle qualité…..

    Avec mes remerciements d’avoir prix le de me lire.

    CORDIALEMENT.

    STEPHANE BASEVI

  2. Très bon article, mais il y a une petite erreur : Le Mâle date de 1995 et non de 1996.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s